La culture du safran en France

En visite chez les producteurs francais

Parce que safran n’est pas une épice exotique !

Saviez-vous que la France a cultivé le safran pendant des siècles ? Après une période d’oubli, la culture du safran revit aujourd’hui en France grâce à plusieurs centaines de producteurs locaux. Pour mieux les connaitre et les faire connaître, je suis allée à leur rencontre en sillonnant les routes de France.

Découvrez leurs parcours et leur passion communicative !

P.S : C’est un travail en cours et les visites se poursuivent prioritairement pendant la floraison donc les vidéos vont continuer d’arriver au fur et à mesure des rencontres.

Safran des Aulnes

Dans un havre de verdure, entouré d’aulnes et de bambous, Joël cultive le crocus sativus depuis onze ans. La découverte de cette culture rare et originale lors d’un reportage et les souhait de valoriser son terrain l’ont conduit à se lancer dans l’aventure du safran avec la plantation de milliers de bulbes issus de la souche du Quercy. Découvrez sa passion qu’il partage avec générosité !

Début activité
2010
Production moyenne (gr)
500-600g

Safr’ânerie

Magali et Lucien produisent du safran dans les Alpes-de-Haute-Provence. Ils ont débuté la culture du safran à Esparron-de–Verdon avant de s’installer à Saint-Martin-de-Brômes où ils proposent également des randonnées avec des ânes.

Début activité
2011
Production moyenne (gr)
300g

Safranière de Riez

Suite à un coup de cœur pour la délicate et fascinante fleur du crocus sativus, Jade décide de planter des bulbes sur des parcelles de famille sur les hauteurs de Riez dans les Alpes-de-Haute-Provence. Depuis la première plantation, les planches de crocus se sont agrandies et Jade fourmille d’idées pour mettre en valeur et transformer son safran.

Début activité
2015
Production moyenne (gr)
250g

Safran de Pyrène

C’est après un coup de foudre pour la fleur du crocus sativus aux pétales d’un violet envoûtant avec ses pistils rouges foncés et ses étamines jaunes que Nadège a entamé une reconversion pour devenir productrice de safran. Elle est installée à Pamiers en Ariège d’où elle transmet sa passion avec enthousiasme et générosité.

Début activité
2016
Production moyenne (gr)
350g

Safran de Camboulan

Höelle et Louis cultivent le safran sur le causse d’Ambeyrac en Aveyron. Une rencontre entre leur envie de valoriser les quatre hectares de terrain entourant leur maison ainsi que la découverte de la fleur du crocus sativus … c’est ainsi que débute leur aventure safranée.

Début activité
2014
Production (gr)
200g

Safran du Perche

L’envie de nature, la découverte de la magie du safran et une spécialisation en naturopathie se sont combinées pour que Nathalie et Julien s’installent dans une belle ferme au cœur du Perche et commencent à planter des bulbes de crocus.

Début activité
2011
Production moyenne (gr)
400-450g

Safran du Quercy

Le Quercy est une des régions historiques de production du safran en France. Didier Burg, producteur de safran à Calvignac est également Président de l’Association des Safraniers du Quercy.

Début activité
1997
Production moyenne (gr)
300g

L’or rouge des Ardennes (lesafran.fr)

Encore un coup de foudre pour le crocus ! Quelques essais de plantation dans le jardin et quelques temps plus tard lors d’une reconversion professionnelle, le safran s’impose comme une évidence pour Delphine qui récolte avec passion les belles fleurs violettes à Sailly dans les Ardennes.

Début activité
2014
Production moyenne (gr)
500g-600g

Safran de la Vallée de la Meuse

Un retour aux sources sur les terres familiales et un goût pour le défi : Geoffroy Blanc se passionne pour la chimie du crocus sativus et du safran. Il décide de se lancer dans la cultures aux Paroches (Meuse) en privilégiant l’aspect cosmétique de cette fleur aux multiples vertus et d’habitude plutôt connue en cuisine mais qui est également une précieuse alliée pour la peau.

Début activité
2016
Production moyenne
8 kg

Safran d’en Marre

Avec la chaîne des Pyrénées en toile de fond, Guillaume et Émilie cultivent le safran dans le hameau d’en Marre dans le Gers. La curiosité pour le crocus sativus et l’envie de se reconnecter avec la terre ont été le moteur de leur reconversion. Ils partagent leur passion avec grand enthousiasme.

Début activité
2017
Production moyenne (gr)
300g