Safran et lait d’ânesse : combinaison naturelle pour une peau rayonnante

Retour à Blog
savons safran et lait d'anesse et miroir

Safran et lait d’ânesse : combinaison naturelle pour une peau rayonnante

Si je vous dis Cléopâtre, safran et lait d’ânesse, que pensez-vous ? Mélange étrange ou élixir de beauté ? Bien sûr, c’est la deuxième réponse…. la célèbre reine égyptienne aurait utilisé des bains au lait d’ânesse et safran pour embellir sa peau et en préserver la jeunesse et la fermeté. Mais ce n’est pas qu’une allusion historique, la science s’est également intéressée de près aux vertus du lait d’ânesse ainsi qu’à celles du safran, particulièrement en cosmétique.

Peaux sensibles et irritées

Le lait d’ânesse est très efficace pour les peaux sensibles, fragiles ou sèches car il nourrit et adoucit la peau. Il est riche en vitamines (A,B,C,D,E), en minéraux (phosphore et calcium) et en oligo-éléments. Il contient également des acides gras essentiels et des phospholipides. Ce sont des molécules, riches en acides gras de type omégas 3, qui constituent les membranes des cellules de notre organisme auxquelles elles apportent souplesse et fluidité. Le lait d’ânesse contient également des omégas 6 qui aident la barrière cutanée à lutter contre les toxines et facilitent aussi le passage des nutriments dans l’épiderme. Les fleurs de crocus fraîches regorgent de provitamine A accompagnées d’antioxydants, ce qui apporte douceur à la peau tout en aidant à combattre les agressions des radicaux libres.

Anti-âge naturel

Le lait d’ânesse et le safran sont une combinaison naturelle ayant un impact sur le ralentissement du vieillissement cutané et l’apparition des rides grâce à des propriétés régénératrices et restructurantes. Les composants du safran (provitamine A et crocine) comme du lait d’ânesse (rétinol, alpha-tocophérol, acides gras naturels) stimulent la production de collagène, d’acide hyaluronique et d’élastine, molécules indispensables à la fermeté et l’élasticité de la peau. Les antioxydants contenus dans le safran participent à la prévention du stress oxydatif et du vieillissement prématuré des cellules. Celle-ci est donc visiblement lissée et plus éclatante car le safran stimule également la circulation sanguine, ce qui permet une meilleure oxygénation de la peau.

Lutter contre l’acné

Les savons au lait d’ânesse pourront être de précieux alliés pour nettoyer, purifier et éliminer les impuretés sur votre peau tout en apaisant les inflammations. Le safran est utilisé dans les médecines traditionnelles iraniennes et indiennes pour apaiser les marques laissées sur la peau par des rougeurs ou imperfections.

Peaux fragilisées par l’eczéma ou le psoriasis

Le lait d’ânesse apporte une douceur particulière aux savons et soins cosmétiques qui en sont composés. Il convient particulièrement aux peaux sensibles ou atopiques. Les peaux atopiques présentent une altération de la barrière cutanée, ce qui donne une peau très sèche et une tendance plus grande aux allergies. Ces peaux fragiles ont besoin de soins spécifiques, de savons doux et riches en acides gras naturels avec un fort pouvoir hydratant. Le lait d’ânesse contient aussi une forte teneur en lysozyme, une protéine aux propriétés anti-microbienne et anti-inflammatoire. Grâce au safranal, le safran possède également des propriétés anti-inflammatoire et analgésique.

Les bienfaits combinés du lait d’ânesse et du safran sont de vrais atouts pour garder une peau en bonne santé, visiblement plus lisse et éclatante de fraîcheur.

Il est fortement conseillé de choisir des produits de fabrication artisanale garantissant le respect des animaux et la qualité du produit – tant pour le lait d’ânesse que pour le safran. En effet, le safran figure parmi les épices les plus contrefaites. Quant à l’ânesse, elle produit de petites quantités de lait, entre 1 et 1,5 litre par jour et seulement lorsqu’elle a un petit à allaiter. Alors, quoi de mieux que de soutenir une production locale vertueuse en se faisant du bien ?

Sources :

  • Traditional and Modern Uses of Saffron (crocus sativus), Ibtissam Mzabri, Mohamed Addi, Abdelbasset Berrichi, Cosmetics, 2019, 6(4), 63.
  • Propriétés anti-inflammatoires du lait d’ânesse sur un modèle d’ileite chez la souris, Conference Paper in Nutrition Clinique et Métabolisme · December 2014
  • Retinol Has a Skin Dehydrating Effect That Can Be Improved by a Mixture of Water-Soluble Polysaccharides James V. Gruber, Venera Stojkoska, Jed Riemer, Cosmetics, 2020, 7(4), 80
  • Savon au lait d’ânesse : ses bienfaits pour votre peau

Partager cette publication

Retour à Blog